Violences envers les femmes : vite, des mesures concrètes !

Communiqué de presse des Féministes en mouvements – Jeudi 25 octobre 2012

Ce mercredi 24 octobre, le collectif Féministes en mouvements a remis à la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem les 45.000 signatures recueillies pour notre lettre ouverte contre le viol adressée au président de la République et publiée sur la plateforme www.change.org

La ministre a pris la mesure de cette mobilisation citoyenne qui exprime une forte indignation suite au verdict de Créteil et plus largement au traitement des violences faites aux femmes en France.

Le collectif a pris acte avec satisfaction de la volonté politique affichée et du travail interministériel engagé sur la prévention des violences, l’accueil, la prise en charge et l’hébergement des femmes victimes de violences. Les Féministes en mouvements se félicitent également de  la réponse favorable de la ministre à notre demande d’un grand rendez-vous national contre le viol sous la forme d’Etats généraux.

Cependant, le collectif regrette que, pour ce qui concerne les  objectifs opérationnels et les moyens financiers alloués aux mesures à prendre, le gouvernement renvoie les associations au comité interministériel annoncé depuis près de deux mois.  Le renvoi systématique à ce comité interministériel ne fait que renforcer nos exigences vis-à-vis du plan interministériel pour l’égalité femmes-hommes qui en sera issu.

A cette occasion, nous attendons que  le président de la République et le Premier Ministre déclinent en mesures concrètes et budgétisées les engagements pris durant la campagne présidentielle et fixent sans plus tarder un calendrier précis pour une mise en œuvre rapide.

En attendant, le collectif appelle les citoyennes et les citoyens à continuer de signer la lettre ouverte sur www.change.org/contreleviol et à se mobiliser à l’occasion de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre.

Advertisements